Les effets des EGA sur le marché du lait par Jean Yves Morice

 

L’équilibre matière : enjeu et casse tête de la filière bovin viande par Sabine Michel

https://youtu.be/VmeQCWemfUg

Viticulture et politiques publiques par Pierre Gérard Pouteau

https://youtu.be/H2_z1Cysdyo

Le lait en Irlande : l’exemple d’une stratégie partagée par toute une filière par Anne Bras

https://youtu.be/YOxdYGpefDE

Conseil et application des intrants : la France n’est pas un cas isolé par Jacques Mathé

https://youtu.be/S1akETo35qE

Bio, la grande distribution en plein questionnement par Jacques Mathé

https://youtu.be/vGmQZ36lp5w

Une production française de blé de qualité, un atout à l’export par Thierry Lemaitre

https://youtu.be/Kx1dlSiJNjQ

Lettre de veille économique agricole – Novembre 2018

Comme chaque année, nos experts vous proposent un bilan et dressent les perspectives possibles sur les différents marchés. Nous vous invitons à lire cette nouvelle lettre de veille économique qui aborde tant des productions animales (lait, lait bio, viande bovine, caprins, porcs, volaille) que des productions végétales (céréales, betteraves, pommes de terre, viticulture, pommes, tomates).

édito
Les marchés mondiaux tendus favorisent les échanges de produits à haute valeur ajoutée par Pierre-Gérard Pouteau

 

Le contexte des échanges mondiaux s’assombrit un peu plus chaque jour. Au sein de l’Europe, le Brexit va rendre plus difficiles les exportations vers le Royaume-Uni. Le renforcement des taxes entre les USA et la Chine, puis vers l’Europe, bouleverse également le commerce international. L’OMC jouait jusqu’alors un rôle de « cadre » en fixant des règles, mais aussi de « gendarme » en gérant les différends commerciaux entre l’ensemble des pays signataires des accords. L’arrivée de Donald Trump à la tête du plus grand marché du monde et la montée des tensions diplomatiques font voler en éclat toutes ces démarches multilatérales au profit d’accords bilatéraux à redéfinir.

La France reste au premier rang européen pour son agriculture, devant l’Allemagne et l’Italie. L’industrie agroalimentaire demeure un pilier de notre économie. L’agriculture française est très dépendante des marchés exports. Mais si l’excédent commercial agricole et agroalimentaire s’élève à 5,7 milliards d’euros en 2017, il baisse depuis 2015 où il a atteint 9,4 milliards. Cette décroissance est liée à la réduction des volumes exportés et surtout au cycle baissier des prix des matières premières agricoles ces dernières années. Le développement des exportations en volume, lié à la croissance de la population mondiale et notamment chinoise, n’est pas l’eldorado attendu.

Le relâchement du gendarme multilatéral, engendre également un risque commercial plus important. Il est à prendre en compte en tant qu’élément de coût additionnel, qu’il s’agira de couvrir. C’est un facteur qui conduit à se positionner sur des débouchés exports à meilleur potentiel de marge.

La bonne nouvelle c’est que d’une part, l’Union Européenne reste un grand marché régulé, et que d’autre part, les pays tiers ont une approche plus que jamais segmentée de leurs importations. La France conserve une forte notoriété associée à des produits de qualité et a de nombreux atouts à faire valoir. Elle est leader dans de nombreux secteurs (vin et spiritueux, produits laitiers, semences, légumes transformés, etc.). Les pays importateurs reconnaissent l’image « France ». La réussite économique viendra davantage de la vente de produit à valeur ajoutée que de matières premières non différenciées. Des opportunités existent pour les entreprises, voire les secteurs, qui adapteront leurs produits à la demande mondiale.

>> Téléchargez la lettre

Marché de la pomme de terre :faible récolte et flambée des prix par Thierry Lemaitre

https://youtu.be/V2MhLFCFatw

Renversement brutal de tendance en betterave par Thierry Lemaitre

https://youtu.be/ZmMf7uifWbI

Marché de la tomate : une année contrastée par Fabrien Barrabé

https://youtu.be/4gcM5nnc-5o

Nouvelles opportunités de développement dans le monde agricole par Fabien Barrabé

https://youtu.be/PF2GsNfDy2w

Du budget prévisionnel au business plan par Jacques Mathé

https://youtu.be/uNPEfddvwH8

A la recherche de l’autonomie alimentaire par Sabine Michel

 

Agriculture et énergie par Marc Varchavsky

 

Grandes cultures : bilan 2017 par Fabien Balzeau

https://youtu.be/46BcZ4ELsig

Quel avenir pour la filière caprine par Martine Poupard

https://youtu.be/Cs00e61akDM

Situation du marché viticole sur l’année 2017 par Pierre Gerard Pouteau

https://youtu.be/2mTZ_aprFuM

Une année 2017 difficile pour la pomme de terre par Thierry Lemaitre

https://youtu.be/Gxn9NCZFb_U