Lettre de Veille économique agricole – Numéro Spécial Janvier 2020

Les exploitations agricoles françaises face à des choix stratégiques et à des politiques agricoles à venir

Edito

L’objet du Cahier Cerfrance « Stratégie 2030 : comment rester dans la course ? », publié en février 2019, a été de proposer une compréhension des évolutions à l’œuvre dans l’environnement des exploitations et les signaux faibles auxquels être attentif sur le terrain au moment de faire des choix pour son entreprise : observer les opportunités décisives au regard des atouts de l’exploitation, donner corps à son intuition stratégique et s’engager dans une option avec détermination pour guider ses décisions durant les trois à cinq prochaines années.
Pour accompagner la réflexion de chacun, quatre options stratégiques ont été définies. La problématique posée aux exploitants est de considérer ces choix stratégiques alors que bon nombre de politiques publiques concernant l’agriculture sont en devenir : Politique Agricole Commune, plan stratégique national, politiques territoriales, négociations internationales…
Le groupe de veille économique s’est penché sur les enjeux de politiques publiques les plus prégnants pour chaque option. Nous livrons ici les principales conclusions issues de trois réunions de coproduction en région.

Lire la lettre

Cahier CERFRANCE : Les voies juridiques vers l’entreprise agricole fiscale

Le nouveau cahier CERFRANCE  intitulé “Les voies juridiques vers l’entreprise agricole flexible” vient de paraître. Dans ce cahier, nous livrons 8 propositions de modernisation du cadre juridique d’exercice de l’activité agricole afin de favoriser l’initiative économique en agriculture.

Ces propositions s’articulent autour des trois objectifs économiques suivants :

  • 1 Développer la diversification de son entreprise ;
  • 2 Conduire des collaborations ;
  • 3 Faire reconnaître la valeur économique de son entreprise.

En effet, les outils juridiques actuels peuvent être des freins, en ce qu’ils cloisonnent les activités et confinent les alliances à la constitution de sociétés difficiles à faire évoluer ou à transmettre.

Nos 8 propositions, fruit de l’expertise de nos économistes et de nos juristes constituent une contribution à un débat que nous considérons comme important pour l’avenir de l’agriculture française.

Notre réseau est à la disposition de tous les responsables qui souhaiteront poursuivre ces réflexions, dont nous espérons qu’elles conduiront à de nécessaires propositions législatives ou réglementaires.

Pour télécharger la présentation du cahier, cliquez <\/script>‘)}